Groupe Cancer

Le groupe de travail "Cancer" rassemble les chercheurs et les associations de malades sur le thème du cancer.

Responsables : Dominique Duménil et Françoise Moreau-Gachelin

 

Pour visualiser tous les membres du groupe Cancer, descendez tout en bas de la page

_______________________________________________________________________________________
 

Les dossiers du groupe cancer : médecine personnalisée, immunothérapie et biomarqueurs tumoraux

Les dossiers  immunothérapie et biomarqueurs tumoraux ont été conçus en concertation avec les associations du groupe de travail Cancer par les chercheurs ScienSAs' : Françoise Moreau Gachelin, Dominique Duménil, Danièle Nabias, Claude Boyer et Claude Desgranges.

Le dossier Médecine personnalisée et cancer a été rédigé par Françoise Moreau-Gachelin à la suite de sa participation à la journée organisée par l'ARS et l'INCa.

Ces dossiers sont destinés à être téléchargés et diffusés.

 

Bien amicalement

Dominique Duménil et Françoise Moreau-Gachelin, animatrices du groupe de travail

domarie.dumenil@gmail.com                 moreau.francoise@gmail.com

CR de l'atelier de l'Itmo Cancers et maladies neurodégénératives du 14/4/2015 par Dominique Duménil et Françoise Moreau-Gachelin

Atelier organisé par AVIESAN, ITMO (Institut thématique multi-organismes) Neurosciences, Sciences cognitives, Neurologie, Psychiatrie, le 14 avril 2015.
 
ScienSAs' assure une communication entre chercheurs et associations de malades sur les colloques scientifiques organisés par l'Inserm et AVIESAN (Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé).
C’est dans ce but que j’ai assisté, en tant que Chercheure Sciensas, à l’Atelier Cancer et maladies dégénératives organisé par AVIESAN, ITMO (Institut thématique multi-organismes) Neurosciences, Sciences cognitives, Neurologie, Psychiatrie, le 14 avril 2015.
J’ai fait un petit résumé synthétique des communications qui ont été faites lors de cette journée. 
Les Associations ont besoin de se tenir au courant et d'identifier les chercheurs et les laboratoires qui travaillent sur des thématiques qui les intéressent. Je vous propose donc que l’on se réunisse avec des chercheurs ScienSAs' intéressés par le sujet pour discuter des résultats présentés lors de cet atelier.
Si vous êtes intéressés, faites nous part de vos questionnements et attentes.
 
Voir le fichier attaché

Problème de fichiers attachés : le dysfonctionnement est réparé

Chers amis

Certains d'entre vous m'ont rapporté la difficulté de télécharger et même de visualiser les fichiers attachés dans les contenus des groupes de travail.

J'en ai fait pas au prestataire qui vient de tout remettre dans l'ordre et il y avait bien un dysfonctionnement que nous ne pouvions pas détecter en tant qu'administrateurs.

Il vous transmets toutes ses excuses pour ce dysfonctionnement

Tout est rentré dans l'ordre

Merci de me confirmer que tel est bien le cas
Amitiés
Bernadette

CR de la réunion du 10 /12/2014 à Cochin. Parmi les questions abordées: Rôle de l’Aspirine dans le traitement du cancer, Gène muté vs hérédité, Médecines alternatives,...

Réunion du 10 décembre 2014 qui s'est tenue à Cochin amphi Gustave Roussy.

Parmi les questions abordées lors de la réunion : Rôle de l’Aspirine dans le traitement du cancer, Gène muté vs  hérédité, Médecines alternatives, Adapter à chaque association-cancer le texte sur l’immunothérapie édité par l'Institut Curie.....

Lire le compte-rendu dans le fichier attaché

Synthèse du colloque "Médecine personnalisée et cancérologie" par Françoise Moreau-Gachelin

J'ai assisté en tant que Chercheur ScienSAs' et responsable du groupe de travail « Cancer »,  au colloque "Médecine personnalisée et cancérologie" organisé par l'Agence Régionale de Santé Île-de-France qui a eu lieu  le 1 décembre 2014 à Paris.

 

Je vous joins une synthèse de cette journée qui a couvert beaucoup des questions posées par  la médecine de précision et l' évolution considérable qu'elle représente par rapport à la médecine usuelle.

 Vous pouvez me faire part de vos questions  et/ou indiquer votre intérêt pour une version simplifiée de ce document.

 

Bien cordialement

Françoise MG

2 infos : 1) Prochaine réunion Mercredi 10 décembre 2014 de 14h à 17h à l’Hopital Cochin et 2)colloque "Médecine personnalisée et cancérologie" organisé par l'Agence Régionale de Santé Île-de-France le 1er décembre 2014

La prochaine réunion du groupe de travail Cancer est prévue

Mercredi 10 décembre 2014 de 14h à 17h
à l’Hopital Cochin, au petit amphi du sous sol du Batiment Gustave Roussy, 24 rue Méchain, Paris 14

Vous êtes invités à venir nous faire part de vos expériences, de vos collaborations et à enrichir la discussion autour de 2 thèmes : "biomarqueurs" et « immunothérapie ».
Lors de la dernière réunion du groupe de travail autour du Cancer au mois de Juin, les Associations de malades ont demandé des informations autour de ces 2 thèmes. Deux sous groupes de travail se sont constitués et vont élaborer un petit texte explicitant brièvement ces thèmes. Ces textes vous seront envoyés prochainement et feront l’objet des débats entre chercheurs Sciensas et Associations de malades lors de la réunion du 10 décembre.

Faites nous partager dès maintenant vos connaissances, vos expériences et vos souhaits sur ces thématiques.
Merci pour vos contributions.

 

Pour plus d'informations sur le colloque "Médecine personnalisée et cancérologie" organisé  par l'Agence Régionale de Santé Île-de-France le 1er décembre 2014, merci de cliquer sur l'onglet jaune "Les actions" puis rubrique Groupes de travail puis Groupe Cancer, où vous trouverez tous les contenus se référant à ce groupe, dont celui-ci publié par Françoise Moreau-Gachelin.

En effet, tous les contenus ne peuvent apparaître simultanément sur la page d'accueil

colloque "Médecine personnalisée et cancérologie" organisé par l'Agence Régionale de Santé Île-de-France le 1er décembre 2014

En tant que Chercheur ScienSAs', responsable du groupe de travail « Cancer », je vais assister au colloque "Mèdecine personnalisée et cancérologie" organisé par l'Agence Régionale de Santé Île-de-France et qui  se tiendra le 1 décembre 2014 à  l’Espace CARDIN à Paris .

"Le séquençage du génome et son utilisation pour construire et administrer des thérapies, ouvrent de nouveaux champs pour le traitement du cancer et au-delà pour de nombreuses pathologies. L’ambition de cet événement, qui vise à rassembler les acteurs de la santé, sera de donner une vision claire et précise sur l’état de l’art en matière de médecine personnalisée dans le traitement du cancer et son évolution à moyen terme. Cette journée doit permettre de mieux appréhender les enjeux et défis qui se présentent, qu’ils soient organisationnels, éthiques, technologiques, économiques, ou de formation.

L’objectif est d’essayer de réduire le « vertige » généré par l’avancée de la génomique et l’avènement, qu’elle induit, de la médecine personnalisée. Comment le système de santé régional peut-il répondre présent pour maîtriser, puis un jour, déployer ces thérapies, en cohérence avec le nouveau plan Cancer ? Comment soigner mieux et plus efficacement dans un nouveau paradigme de la relation médecin patient ?"

 L'information a été communiquée aux associations cancer, afin qu'elles  posent les questions sur lesquelles elles souhaiteraient avoir une information précise et  susceptibles d'être discutées  au cours de cette journée.

Françoise Moreau-Gachelin

Le point sur le groupe de travail Cancer avant de partir en vacances (4 juillet 2014)

Bonjour à tous,

Un point sur l’évolution de la situation du groupe de travail « Cancer » avant de partir en vacances :

 

1) Le sous-groupe de travail « Immunothérapie-Anticorps monoclonaux » semble très dynamique :

- un nouveau chercheur a demandé d’y participer, il s’agit de Claude Boyer, pouvez-vous veiller à ajouter son adresse pour vos nouveaux envois : florence.boyer14@orange.fr,

- R.Frade (immunothérapie) et C. Desgrange (anticorps monoclonaux) se sont proposés pour animer le groupe, 

- plusieurs personnes ont proposé des textes pour commencer les discussions (R.Frade, C. Desgrange, D. Nabias et M.F. Merck)

 

2) 3 chercheurs du sous-groupe de travail « marqueurs tumoraux » ont proposé de faire une synthèse des 2 articles de nature du mois d’Octobre 2013 portant sur les avancées technologiques utilisées pour la caractérisation de ces marqueurs dont la référence a été donnée par F. Moreau dans un message précédent.

 

Je pense qu’il est temps de réfléchir à une méthode de travail pour ces sous-groupes, voici quelques idées à discuter :

  • Dans un premier temps l’état actuel des connaissances peut être fait par les chercheurs (comme proposé), ces documents devraient circuler par mail dans les sous-groupes, les questions des associations devraient y être intégrées dès le départ
  • Réunion du sous-groupe pour discussion des textes et production d’un document répondant aux interrogations des Associations.

 

Bonnes vacances à tous

Dominique et Françoise

test 2

j'ai oublié de signer

Francoise MG

test

Histoire de tester le fonctionnement du groupe de travail, je vous envoie les références de 2 articles :

Emerging landscape of oncogenic signatures across human cancers

Giovanni Ciriello, Martin L Miller, Bülent Arman Aksoy, Yasin Senbabaoglu, Nikolaus Schultz & Chris Sander- Nature Genetics   vol 45 N° 10 oct 2013 p1127-1133

Mutational landscape and significance across 12major cancer types

Cyriac Kandoth1, Michael D. McLellan1, Fabio Vandin, Kai Ye, Beifang Niu, Charles Lu, Mingchao Xie, Qunyuan Zhang, Joshua F. McMichael, Matthew A. Wyczalkowski, Mark D. M. Leiserson, Christopher A. Miller, John S. Welch, Matthew J.Walter, Michael C. Wendl, Timothy J. Ley, Richard K.Wilson, Benjamin J. Raphael & Li Ding- Nature  vol 502, oct 2013, p333-339.

Nous proposons de discuter à la rentrée, ces 2 papiers, comme base pour élaborer un document sur les nouveaux marqueurs dans le cancer

 

Bonnes vacances

Compte rendu de la deuxième réunion du groupe de travail autour des questions liées au Cancer du 11.06.2014

CR réunion ScienSAs’ du 11 06 2014, Cochin 10H-13H

Etaient présents :
Comité ScienSAs’ : Bernadette Bréant (Mission Inserm/Associations), Dominique Donnet-Kamel (Mission Inserm/Associations), Dominique Duménil, Jeanne Etiemble et Françoise Moreau-Gachelin.
Chercheurs ScienSAs’ : Claude Desgranges (virus, cancer), Marie-Claude Jaurand (Pneumo, Cancer), Marie-Françoise Merck (cytogénétique), Françoise Sainteny (hémato), Raymond Frade (Immuno, Cancer), Danièle Kerbiriou-Nabias (Myélome).
Associations de malades :
Martine Castro (Europa Donna, cancers du sein), Catherine Cerisey (blog après mon cancer du sein), Jacques Marilleau (ANAMACaP, cancer de la prostate), Giovanna Marsico (Cancer Campus), Marie Lanta (LNCC), Valérie Van Oost (Laurette Fugain) Stéphane Korsia-Meffre (Association France Colon).

*Le point sur certaines collaborations ScienSAs’ autour du Cancer :
1 - La collaboration avec l’Association Laurette Fugain s’installe dans la durée avec
    - La mise à jour annuelle de la plaquette de l’association présentant le bilan des projets de recherche qu’elle a financés. Les résumés des projets sont édités dans un livret distribué aux membres de l’Association et au conseil scientifique de l’Association.
    - Une veille scientifique sur les avancées dans les traitements.
    - La mise à jour et renouvellement du site de l’association.
2 - En 2005, une expertise collective sur l’espérance de vie après cancer a été réalisée à l’Inserm pour donner aux assureurs des données fiables. Jeanne Etiemble se propose de refaire une synthèse et une mise à jour des données en 2014. Les associations présentes reconnaissent l’intérêt majeur d’une telle étude, d’autant que les assureurs ne tiennent pas compte des nouvelles données de l’Inca et que les nouvelles données épidémiologiques ne sont pas les nouvelles normes. Le plan cancer 3 prévoit d’établir une convention « s’assurer emprunter avec risque de santé » et sur « le droit à l’oubli ».
Dans une réunion Inca/Inserm du 10 juin 2014 ont été discutés les résultats d’une enquête menée en 2012 sur les conditions de vie des patients 2ans après le diagnostic d’un cancer. Sont discutés les poids des inégalités et les poids sociétaux sur la qualité de vie, le retour au travail, la  fertilité, la sexualité à 2 ans après un cancer (lien :   http://www.e-cancer.fr/toutes-les-actualites/84-linstitut-national-du-ca...). Cette cohorte sera reprise à 5 ans. Jeanne doit se renseigner et fera le point sur la question.

 *Demandes/suggestions des associations
Un tour de table permet de mettre en évidence :
- un gros besoin en analyse de données, en statistiques et en épidémiologie,
- une demande de soutien en méthodologie,
- des besoins en « décrytage » des informations qui circulent dans les médias.
Des exemples ont été donnés par les Associations :
exemple 1 : les labos pharmaceutiques sollicitent les patients pour les tests génétiques qui déterminent leur capacité à répondre à une chimiothérapie.  Les médecins sont ambigus sur la réponse. Comment analyser les données publiées ? Ces tests sont-ils en pratique courante dans d’autres pays ?
exemple 2 : où en sont les connaissances sur les marqueurs du cancer ?
exemple 3 : les questions des patients sur les essais cliniques montrent un manque de culture scientifique de base, les questions récurrentes sont :  qu’est ce qu’une immunothérapie ?, qu’est-ce qu’un marqueur ?, qu’est-ce qu’un anticorps monoclonal ?, qu’est-ce que la thérapie génique ?, qu’est ce qu’une prédisposition ?

    
Sciensas doit définir une méthode de travail et une interdisciplinarité pour répondre aux besoins des associations. A ce jour, Sciensas a un déficit en expertise épidémiologique et sciences humaines.
Les associations vont établir une liste de leurs demandes, cependant 4 axes de travail se dessinent :
    -médiation scientifique
    -décryptage de l’actualité
    -expertises
    -aide aux appels d’offres

*Organisation de groupes de travail pour répondre aux questions « scientifiques » des associations.
Ces petits groupes de travail (au sein du grand « groupe de travail cancer », voir plus bas mise à jour du site Sciensas !) ont pour vocation de mettre à disposition des connaissances approfondies et rédigées dans un langage accessible (comme dans  le document « qu’est-ce que la recherche ? » réalisé par le Comité d’animation Sciensas).
L’idée serait de faire un plancher interactif et évolutif pour répondre aux questions, sous la forme d’un power point d’environ 10 feuilles. Créer un document martyr qui circulera par mail dans un premier temps entre les membres du groupe.
Groupe 1 : Anticorps monoclonaux et immunothérapie
R. Frade, MF Merk, F Sainteny, C Desgranges, M. Castro, D Nabias, G. Marsico et M. Lanta
Groupe 2 : Marqueurs du cancer
D Duménil, F Moreau, J Etiemble, MC Jaurand, M Castro, C Cerisey et S Korsia
Ces petits groupes de travail qui vont se réunir et rédiger un document sur un sujet donné ne sont pas « figés », toutes personnes faisant partie d’une Association ou tous chercheurs Sciensas intéressés à travailler sur ces thèmes ou intéressés à créer un autre groupe autour d’un autre thème demandé par les Associations peuvent prendre contact avec F. Moreau ou D. Duménil, responsables du groupe de travail « Cancer ».   

*Mise à jour du site Sciensas.
Lors de la « rénovation » du site Sciensas, une rubrique interactive intitulée « groupe de travail », a été créée dans « les actions » pour permettre aux membres d’un même groupe de travailler ensemble. La rubrique « groupes de travail » est accessible, sur le site, dans « Actions » .
     
Dans cette rubrique, il y a actuellement 4 groupes de travail. Le contenu de ces rubriques n’est accessible qu’aux membres du groupe.
Il a été décidé d’indiquer dans la rubrique « groupe de travail cancer », les noms des participants à la réunion du 11 juin, afin qu’ils puissent dialoguer entre eux au sein de cette rubrique. L’animation de cette rubrique sera initiée durant l’été.

Adresses mail des personnes présentes (suivant le plan de table) :

Françoise Moreau : moreau.francoise@gmail.com
Claude Desgranges Blanc : claudedesgranges@orange.fr
Marie Lanta : marie.lanta@ligue-cancer.net
Martine Castro : martinecastro@gmail.com
Bernadette Bréant : bernadette.breant@inserm.fr
Danielle Kerbiriou-Nabias : fnabias@wanadoo.fr
Raymond Frade : Raymond.frade@inserm.fr
Giovanna Marsico : giomarsi@hotmail.com
Catherine Cerisey : Catherine.cerisey@patientsandweb.com
Marie Françoise Merck : mfmerck@gmail.com
Marie Claude Jaurand : marie-claude.jaurand@inserm.fr
Jeanne Etiemble : jeanne.etiemble@inserm.fr
Dominique Donnet -Kamel : dominique.donnet-kamel@inserm.fr
Jacques Marilleau : info@anamacap.fr
Françoise Sainteny : sainte@noos.fr
Stéphane Korsia-Meffre : s.korsia@association-france-colon.fr
Valérie Van Oost : valerievanoost@laurettefugain.org
Dominique Duménil : dominique.dumenil@inserm.fr

Deuxième réunion du groupe de travail "Cancer"

 

La deuxième réunion du groupe de travail sur les questions relatives au Cancer aura lieu

le Mercredi 11 juin de 10h à 13h.

Attention, cette réunion aura lieu à l’hôpital Cochin, Paris 14°, le nom de la salle vous sera précisé ultérieurement.

Compte rendu de la réunion du 22 janvier 2014 autour des questions relatives au cancer

CR réunion ScienSAs’ du 22 01 2014, 14H-16H30

 

Etaient présents :

Comité ScienSAs’ : Bernadette Bréant (Mission Inserm/Associations), Dominique Donnet-Kamel (Mission Inserm/Associations), Dominique Duménil, Jeanne Etiemble et Françoise Moreau-Gachelin.

Chercheurs ScienSAs’ : Claude Boyer (immuno, Cancer), Richard Hamelin (appareil digestif, cancer),  Marie-Claude Jaurand (Pneumo, Cancer), Norbert Latruffe (cancer), Marie-Françoise Merck (cytogénétique), Danièle Kerbiriou-Nabias (Myélome), Martine Rosset (Immuno, greffe de moelle), Françoise Sainteny (hémato), - Raymond Frade (Immuno, Cancer).

Associations de malades :

Europa donna, Martine Castro (cancers du sein), ANAMACaP, Jacques Marilleau (cancer de la prostate), AF3M, Claude Jobert , Cancer contribution, Giovanna Marsico.

 

 

* Introduction par Dominique Dumenil :

Cette réunion est consacrée aux contacts entre les associations concernées par les cancers et les chercheurs ScienSAs’ ayant une expertise dans ces domaines.

Bien que cette réunion ait été organisée à la demande des associations cancer, les associations présentes sont peu nombreuses en raison d’une réunion organisée par l’ANSM, le même jour, à la même heure.

Dominique Donnet-Kamel rappelle que Roche avait organisé le 13 septembre 2013 une réunion avec une dizaine d’associations autour du cancer avec Claire Compagnon (consultante chez Roche) pour dialoguer sur la façon de développer les travaux de ces associations sur la recherche et le médicament et discuter des axes de collaboration à mettre en œuvre. Une autre réunion similaire a été organisée par Lilly. En réponse à ces réunions, les associations ont souhaité dialoguer avec des acteurs de la recherche académique et publique. C’est la raison pour laquelle Dominique Donnet-Kamel avait été invitée pour parler du GRAM (groupe de réflexion avec les associations de malades) et de ScienSAs’.

Dominique Dumenil  rappelle la mission principale de ScienSAs’ : instaurer un dialogue entre les Associations de malades et les chercheurs seniors. L’objectif plus précis de cette  réunion est de mettre en place et dynamiser les contacts entre associations et chercheurs ScienSAs’ dans le domaine du cancer .

 

*Quelques exemples de collaborations ScienSAs’:

Chaque collaboration est particulière.

  • * avec l’Association Laurette Fugain : A l’occasion de ses 10 ans, l’association a voulu présenter un bilan de ses contributions à la recherche. La collaboration de ScienSAs' a été de reprendre 50 projets financés durant 6 ans et de rédiger des résumés vulgarisés en langage accessible pour tout le monde pour chacun des projets. Ces résumés ont été édités dans un livret distribué aux membres de l’Association et au conseil scientifique de l’Association. Ce travail sera actualisé tous les ans.

 

  • * avec l’Association Française pour la Maladie de Fanconi :

                       1 - Expertise sur la pertinence d’un projet de financement d’un appareil d’imagerie pour réaliser un dépistage précoce des tumeurs du nasopharynx et de la bouche qui se développent secondairement.

                       2 - Une demande réitérée émanant des patients était d’avoir des informations sur la greffe de moelle osseuse qui est la seule thérapie actuelle pour cette pathologie. ScienSAs' a pris en charge la rédaction d’un document de 3 pages sur les techniques, les avantages et inconvénients de la greffe de moelle osseuse qui sera publié dans leur journal trimestriel de l’association.

 

  • * avec l’Association hypersupers TDAH (enfants hyperactifs) relecture d’un document sur les recommandations de bonnes pratiques pour les acteurs en première ligne (comme les médecins)

 

  • * avec l’Association de la schizophrénie : montage d’un film à partir de films pris dans les colloques. Il sera diffusé dans  l’association et aux patients.

 

  • * avec l’Association des personnes concernées par le tremblement essentiel : synthèse d’un congrès et rencontre avec les malades.

 

 *Questions/suggestions  des chercheurs ScienSAs' et de leurs attentes

            - Il serait préférable qu’un membre du comité ou un chercheur ScienSas’ assure le pilotage entre les demandes des associations et les chercheurs inscrits. Une sollicitation directe du chercheur serait plus efficace, le site ScienSAs’ apparaissant trop complexe.

            - Jeanne Etiemble propose de développer un projet de recherche transversal qui pourrait être utile à toutes les associations, quelle que soit la maladie. En 2005, une expertise collective sur le pronostic à long terme du cancer a été réalisée à l’Inserm pour donner aux assureurs des données fiables. Etant donné l’amélioration actuelle de la survie après cancer et les données maintenant disponibles en épidémiologie, les associations sont-elles favorables à une mise à jour de cette expertise pour diminuer les pénalités des assureurs ? Les associations présentes reconnaissent l’intérêt majeur d’une telle étude.

 

*Présentation par les associations de leurs attentes

            - Cancer campus par Giovanna Marsico :

Ce n’est pas une association de malades. C’est un pôle citoyen qui s’est constitué à partir du constat que seulement 3 à 4 % des malades adhèrent aux associations. Cette faible représentativité et la multitude des associations créent la difficulté d’être entendu par les pouvoirs publics.

L’objectif de cette plateforme décrite sur le site (cancercontribution.fr) est double :

1/ regrouper pour la première fois une communauté d’experts différents et complémentaires.

2/ Construire ensemble des pistes de réflexion et proposer des solutions pour l'amélioration du système de santé.

G Marsico sait que des liens avec les chercheurs sont indispensables pour générer des informations précises et recevables par une grande partie de la population et qui puissent faire l’objet de propositions pour les décideurs.

Un rendez-vous sera pris pour que ScienSAs' rencontre Cancer campus et discute des formes de collaborations éventuelles.

 

            - ANAMACaP par Jacques Marilleau (cancer de la prostate) :

            1- Problème de la récupération des informations scientifiques. Les congrès reviennent très chers et l’acquisition des publications a un coût très élevé. Comment négocier avec les éditeurs ?

ScienSAs' ne peut pas fournir les informations bibliographiques.

            2- Comment être informé des essais thérapeutiques dans le cancer de la prostate ?

 

            - AF3M par Claude Jobert (myélomes):

            1- La mission que les adhérents de l’association définissent comme prioritaire est de favoriser la recherche sur la maladie. Ceci leur est difficile car ils ne connaissent pas le monde de la recherche.

Ils ont fait le choix de faire des appels à projets en excluant des apports financiers venant des laboratoires pharmaceutiques.

            2- Il n’y a pas de retour sur la réussite ou l’échec d’un essai clinique. Ils voudraient une mise à jour des fiches des essais cliniques.

Ceci est une veille médicale qui n’est pas du ressort de ScienSAs'. Mais ScienSAs' peut transmettre cette requête au département de recherche clinique de l’Inserm.

 

            - Europa Donna par Martine Castro (cancers du sein) :

            1- Il y a une masse d’informations sur le site. Le souhait est une mise à jour et des informations complémentaires sur les nouveaux traitements et les nouvelles molécules.

            2- Contribution aux activités évènementielles

            3- Expertises ponctuelles.

 

Conclusion

Cette première réunion cancer a été une prise de contact et un début de dialogue entre les associations concernées par certains cancers et les chercheurs ScienSAs’.

Nous proposons de poursuivre cette dynamique en partageant les expériences qui vont se mettre en place et en créant un dialogue efficace pour faire émerger de nouveaux projets.

Une prochaine réunion sera organisée pour élargir ces contacts aux autres associations concernées par le cancer et tenter d’identifier des thèmes d'intérêt commun sur lesquels nous pourrons porter nos efforts.

 

Si vous voulez communiquer avec les participants à la réunion, voici le plan des places autour de la table lors de cette réunion et les adresses mail :

 

Bout de table :

J. Etiemble : jeanne.etiemble@inserm.fr

D. Duménil : dominique.dumenil@inserm.fr

F. Moreau-Gachelin : moreau.francoise@gmail.com

D. Donnet-Kamel : dominique.donnet-kamel@inserm.fr

B. Bréant : bernadette.breant@inserm.fr

 

A gauche de Bernadette :

N. Latruffe : latruffe@u-bourgogne.fr

ANAMACaP, Mr Marilleau : jmconsult@free.fr

M. Rosset : martine.rosset@inserm.fr

R. Hamelin : richard.hamelin@inserm.fr

C. Boyer : florence.boyer14@orange.fr

R. Frade : raymond.frade@inserm.fr

 

A droite de Jeanne :

D Kerbiriou-Nabias : fnabias@wanadoo.fr

AF3M, C. Jobert : claude.jobert@af3m.orget

Cancer contribution, G. Marsico : giomarsi@hotmail.com

Europa donna, M. Castro : martinecastro@gmail.com

M.C. Jaurand : marie-claude.jaurand@inserm.fr

M.F. Merck : mfmerck@gmail.com

F. Sainteny : sainte@noos.fr

Syndiquer le contenu
X
Loading